CLIC

Téléassistance, comment faire ?


Votre père ou votre mère vit seul et vous vous inquiétez. Une chute, un malaise… tout peut arriver mais que se passera-t-il si ces événements arrivent en pleine nuit. La télé-assistance peut alors apporter des solutions.


Moins de 2% des personnes âgées de plus de 65 ans sont équipées en France aujourd'hui.


Comment ça marche ?

Le principe est simple et offre la possibilité de toujours rester en contact avec l'extérieur. A domicile, la personne âgée dispose de deux appareils :

>> un émetteur qui prend généralement la forme d'un pendentif ou d'un bracelet. La personne âgée doit toujours le conserver sur elle.

>> un transmetteur posé quelque part dans la maison ou l'appartement, relié à une centrale d'écoute où des salariés assurent une permanence 24h/24h.Ainsi, il suffit à la personne âgée d'appuyer sur le bouton de l’émetteur pour qu'un appel se déclenche à la centrale d'écoute.

Dès que l'appel est reçu, il est localisé puis une personne appelle la personne pour trouver une solution selon le problème. Parfois les secours (SAMU, pompiers…) seront avertis, mais souvent, la centrale appellera un proche ou un voisin, selon les adresses qui lui auront préalablement été confiées.

Combien ça coûte ?

L’installation par un technicien peut couter jusqu’à 50€. Certaines communes passent convention avec des opérateurs de télé alarme et permettent une déduction du coût de près de 50%.

Le coût mensuel se situe entre 20 et 30€.Ces dépenses peuvent être prises en compte dans le plan d'aide de l'allocation personnalisée d'autonomie : APA pour ceux qui y ont droit, ou par l’action sociale de votre caisse de retraite.

Si vous souhaitez vous équiper d’une télé alarme, comparez  les offres des opérateurs : coût d’installation, coût mensuel, SAV, temps d’intervention pour un dépannage, y a-t-il une caution ? Quel est le délai d’engagement ? (…)

Où se renseigner et quelles procédures?

Le CLIC de l’Anjou bleu est là pour vous guider dans votre choix et éventuellement faire la demande avec vous.